Achat, Vente & Restauration de Malles et Articles de Voyage

+ 33 6 43 65 42 45

Malle Goyard Chiffonnier

Malle Goyard Chiffonnier

L'exposition des Arts décoratifs de 1925

Une malle mythique

Summum de la malle de luxe, la malle chiffonnier de la maison Goyard est probablement l’un des modèles les plus emblématiques du fabricant. Inventé dans les années 1910, ce très grand modèle permettait aux voyageurs d’emporter avec eux un grand nombre de vêtements ou d’accessoires, sans aucun risque. Les tiroirs sont amovibles et équipés de sangle en toile signée Goyard pour maintenir les vêtements en place. Ils pouvaient être remplacés à tout moment par une cage rubanée pour ranger les chapeaux. On retrouve les emplacements pour ranger les cols, les cravate et les foulards, sous les petits clapets en hauteur, ainsi qu’une cachette secrète cachée sous le dernier tiroir.

Un capiton très serré est souvent présent dans ce modèle, originellement utilisé pour fixer du courrier ou des photos de famille. Des portes noms en cuir sont fixés sur chacun des tiroirs pour indiquer au client la nature du contenu de chacun d’entre eux, et deux fermoirs fermés à clé sont fixés sur la porte et le capot pour maintenir la malle verrouillée.

La malle de l'exposition des art décoratifs

Les années folles ont été marquées par l’organisation de l’exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes, d’avril à octobre 1925. Située aux abords des Grand et Petit Palais, l’exposition rassemblait plus de 4000 personnes dès l’inauguration le 28 avril. Deux grands styles seront largement mis en avant lors l’évènement : l’Art Déco et le Modernisme.

Charles Dufresne décrit l’évènement en écrivant « L’art de 1900 fut l’art du domaine de la fantaisie, celui de 1925 est un domaine de raison »

En plus d’être un habitué des expositions, la boutique d’Edmond Goyard était située tout près de l’évènement, rue saint honorée. C’est donc naturellement qu’il présenta lui aussi un stand à l’exposition internationale des Arts décoratifs de 1925. La pièce maitresse du stand était une malle Chiffonnier haute accompagnée d’une commode. La particularité étant que les deux objets partageait les mêmes tiroirs ; vous pouviez partir en voyage avec votre malle Goyard, et dès votre retour ranger les tiroirs de la malle dans votre commande, sans déranger vos vêtements.

La façade des tiroirs était tapissée de crocodile blanc, et la commode présentée une forme galbée typique Art Déco. Grâce au revêtement exotique des tiroirs, il était impossible d’imaginer en voyant la commode, que ce très beau meuble pouvait en réalité compléter une malle de voyage.