Achat, Vente & Restauration de Malles et Articles de Voyage

+ 33 6 43 65 42 45

Les différents modèles

Les Malles de Cabine Louis VUITTON

Les Malles Cabine de chez Louis Vuitton étaient originellement utilisées pour voyager dans un paquebot. Mesurent généralement 33cm de hauteur, ces dimensions permettent de glisser la malle sous le lit du passager au cours de la traversée.

Ces malles sont aujourd’hui très recherchées pour faire une table de salon ou pour décorer l’intérieur d’une chambre ou d’un salon.

En savoir plus
Découvrir le catalogue d'époque

Les Malles Courrier

Les Malles Courrier de chez Louis Vuitton sont probablement les modèles les plus emblématiques de la marque. Utilisées le plus souvent par des hommes, ces malles étaient le parfait compromis pour les voyageurs les plus distingués. Ces proportions permettaient de transporter un très grand nombre d’effets personnels, dans un volume maîtrisé.

Ce modèle est aujourd’hui très recherché pour décorer une chambre, un salon ou pour faire une table basse.

En savoir plus
Découvrez le catalogue d’origine

Les Malles Hautes

Les malles Hautes (ou de taille intermédiaire) de chez Louis Vuitton étaient plutôt utilisées pour les longs voyages et généralement entreposées en soute. Leur grand volume permettait d’entreposer 3 châssis de rangement pour les différents vêtements et accessoires de l’époque.

Véritable petit meuble, ces malles reflètent parfaitement l’art de voyager en 1900 et s’intègrent dans tous les styles d’intérieur. Elles sont aujourd’hui encore très fonctionnelles et témoignent d’un passé d’excellence.

En savoir plus
Découvrez le catalogue d’origine

Les Malles Chapeaux

Nombreuses malles à chapeaux différentes étaient disponibles chez Louis Vuitton. Ces modèles variaient en fonction du genre du propriétaire d’origine et de ses habitudes avec ses chapeaux. On retrouve des petits bagages spécifiques pour transporter un seul chapeau, ou bien des grandes malles aménagées pouvant transporter plus de 60 modèles différents.

Ces malles sont aujourd’hui des modèles très recherchés, avec des formats atypiques et des volumes souvent peu embourbant.

En savoir plus
Découvrez le catalogue d’origine

Les Malles Bibliothèque

Les premières malles bibliothèques sont apparues dans les années 1930 chez Louis Vuitton. Réservées aux plus grands auteurs, ces malles étaient le meilleur moyen de voyager avec ces livres dans le plus grand confort. Beaucoup de modèles différents étaient disponibles, avec des rangements dédiés aux livres, ou simplement pour la machine écrire.
Le modèle le plus emblématique est probablement le modèle pouvant transporter les deux à la fois. Ernest Hemingway aurait lui-même choisi cette malle pour transporter son matériel à la fin de sa vie.

En savoir plus
Malle bibliothèque Louis Vuitton

La Malle Commode

Originellement, la malle commode était de taille cabine (33cm de hauteur) et était étudiée pour glisser sous la couchette d’une cabine de paquebot. Une fois rangé, vous n’aviez plus besoin de manipuler la malle pour accéder au contenu, grâce à l’abattant en façade prévu à cet effet. C’est George Vuitton qui a imaginé ce modèle après un voyage transatlantique vers les Etat Unis. Il s’est rapidement aperçu que devoir constamment sortir sa malle de sous sa couchette pour accéder à ses vêtements, devenait très encombrant dès la première semaine de voyage. Des modèles de malles commodes plus grandes sont apparus par la suite, dédiés cette fois-ci au transport de chemise ou robes.

La Malle Idéale

Apparue pour la première fois dans les années 1904, la malle idéale était à l’époque le « Must Have » du gentleman. Une fois ouverte, vous retrouviez dans cette malle tous les rangements spécifiques utilisés par un homme en 1900. Un compartiment pour la cane, les chapeaux, les bottes, les cravates, mais aussi une partie protégée de l’eau pour recevoir le parapluie. On retrouve généralement deux grands châssis dans la cuve pour ranger chemises et pantalons. Grâce à cette malle, même au bout du monde, le voyageur de l’époque n’avait qu’à ouvrir son bagage pour se sentir chez lui.

Les Malles Pic-nic

Grâce à l’automobile, les voyages étaient beaucoup plus simples à organiser. Cependant, un ensemble pour le Pic-nic était indispensable pour les voyageurs effectuant des trajets de plusieurs jours. On retrouve aujourd’hui des modèles spécifiques pour le Thé, pour le Pic-Nic ou simplement pour transporter une bouteille de vin. Ces malles sont généralement équipées de vaisselle en argent ou métal argenté, estampillé « Louis Vuitton » ou monogrammé aux initiales du propriétaire. Ces modèles pouvaient contenir des récipients, des verres, des tasses, des couverts, des bouteilles, une nappe, des assiettes, tout le confort d’un repas rangé dans une malle. L’art de voyager par excellence.

Les Malles Outils et Marche-Pied

Dès le début de l’automobile, les malletiers étaient très sollicités pour concevoir les coffres de rangements, fixés sur les différents véhicules. On retrouve aujourd’hui des modèles de toutes les sortes, conçus pour le chauffeur, le client ou pour le personnel. Le chauffeur utilisait des malles pour la roue de secours ou des malles outils, en cas de panne sur la route. Ces malles outils pouvaient être en Acajou sous forme de marche pied, en toile vuittonite de la couleur de la voiture ou simplement en toile monogramme. Ces petits bagages étaient directement fixés sur l'aile de la voiture et devaient contenir tous les outils nécessaires à la moindre panne ( tournevis, marteaux, clés, parfois même un étaux!)

Les Valises et Porte-Habits

Dès l’arrivée du train, les valises et portes habits étaient indispensables aux voyageurs de l’époque. C’est pourquoi, on retrouve aujourd’hui de nombreux modèles différents chez Louis Vuitton (Alzer, Bisten, Cotteville, Zephyr, Fly-Ed, Fly-Eb, etc.).
Ces modèles pouvaient être entièrement recouverts de cuir, de toile monogramme, de vuittonite ou de peaux exotique (crocodile, éléphant, etc.) . L’aménagement intérieur était généralement constitué de sangles de fixation pour les vêtements ou d’emplacement spécifique pour le rangement de raquettes, de coffre-fort, de flacons, de brosses, etc.

Les Malles Automobile

Vers les années 1915, l’automobile s’est largement développée et les commandes de malles spécifiques devenaient de plus en plus importantes pour les malletiers. Pour le coffre de la voiture, Louis Vuitton proposait des modèles de catalogue-t-elle que la malle Autoski (qui deviendra Excelsior) pouvant être fixée à l’arrière d’un grand nombre de voitures et qui contenait trois valises de voyage. La malle était sur la voiture et les valises restaient protégées à l’intérieur de la malle, sorties uniquement une fois arrivée à l’hôtel. Les malles de pavillons étaient plus grandes et devaient être sur-mesure, aux dimensions de la galerie.