Louis Vuitton L'origine

Mis à jour : mars 12

C’est le 2 février 1821 que Louis Vuitton nait dans la petite ville d’Anchay, en plein Jura. Fils d’artisan, il est dés le plus jeune âge plongé dans le métier du bois et se lie naturellement d’intérêt pour ce matériaux noble.


Louis a vécu une enfance plutôt simple, jusqu’à ses 10 ans, marqué par le décès de sa mère.

Peu de temps après cette disparition, le père du jeune garçon retrouve une femme, Louis ne supporte pas et c’est probablement suite à une pression trop forte qu’il décide à 14 ans de quitter le foyer familial et de prendre la route pour Paris. La malle poste étant trop chère, il entame le voyage à pieds.


Il mettra plus d‘une année à atteindre la capitale, en jonglant de petit travaux en petits services pour financer ce voyage, tout en essayant de choisir des missions en lien avec ce qui l’intéresse réellement, le travail du bois.


Sa sensibilité et sa maîtrise de ce matériaux ne cesseront d’accroire tout au long de son trajet. Ce voyage, comparable à une année de compagnonnage, durera 2ans, Louis Vuitton arrivera dans Paris à la fin de l’année 1835.


Dés lors, il trouve des « petits boulots » et se débrouille comme il peut, jusqu’en 1837 où l’entreprise Marechal Emballeur-Layetier spécialisée dans le transport de robes et de produits attraits à la mode, lui propose un petit poste en échange d’un lit, de 2 repas par jours et de quelques sous. Le jeune garçon ne réfléchit pas et débute sans le savoir, sa carrière de Layetier-Malletier-Emballeur.


Sa maitrise du bois, son écoute et sa motivation le font rapidement passer premier commis. La fabrication de ces caisses en peuplier n’ont très vite plus de secrets pour le jeune artisan, habitué maintenant à manipuler les plus belles créations de l’époque et à traiter avec les couturiers les plus en vogue.


Entre le Palais Royal, le Faubourg Saint Germain ou bien l’Elysée, Louis Vuitton se déplace directement chez ces clientes pour emballer leurs tuniques et rencontrera des femmes telle que l’impératrice Eugenie, qui ne confiera rapidement plus qu’au jeune layetier, le soin d’emballer ses robes.


C’est en 1851 que Louis rencontre Emilie, fille d’un vieil ami de son maître. Il s’éprend pour cette femme et l’épouse le 22 mai 1854.


Quelques semaines après, le jeune couple décide d’établir leur propre maison et de s’installer au 34 rue des Capucines, prés des couturiers de la place Vendôme et de la rue de la paix. L’entreprise Louis Vuitton nait et l’ouvrier emballeur layetier devient artisan malletier.

 © 2020 by Charly Martin

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon